top of page

Ces reins qui nous envoûtent...

Dernière mise à jour : 24 juin




Les reins, c’était le thème de notre dernier cours de Yoga de l’énergie & BMC de l’année 2023.


Si Gainsbourg nous enchantait avec ses « Je vais et je viens entre tes reins » dans la chanson « Je t’aime moi non plus », il semblerait qu’il n’avait pas une idée bien précise de la localisation ces jolis organes… mais la poésie vaut bien quelques détours avec la clarté anatomique ;-) .

On est d’accord : « Je vais et je viens entre tes fémurs », semble-t-il plus juste anatomiquement, c’est beaucoup moins sexy.


Mais je revenons à notre sujet...


Les reins sont localisés plus haut que ce que l’on croit habituellement, à peu près au niveau des deux dernière côtés (dites flottantes) et de la première lombaire, dans la partie postérieure de l'abdomen, de part et d'autre de la colonne vertébrale.

Leur fonction principale essentielle est de purifier le sang et de créer l’urine formée par l’excès d’eau et les déchets filtrés.


Les reins possèdent une signification bien plus secrète qui dépasse leur fonction physiologique :

-          Les expressions "avoir les reins solides", "briser les reins de quelqu’un", montrent qu’ils sont associés à la force morale, psychologique et physique.

-          En orient, les reins sont enveloppés du mystère, associés à notre potentiel vital, ils ont le secret de notre origine et de notre destinée : Dans leurs importantes fonctions, ils sont la source de l’énergie de vie qui circule en nous, de notre capacité d’adaptation, de ressourcement, ainsi que de notre créativité.

-          Dans l’énergétique yogique, chaque rein est relié à un chakra différent : le rein gauche à Swadisthana chakra est associé à nos émotions, nos désirs, notre imaginaire, le rein droit est relié à manipura chakra et à nos aptitudes intellectuelles et de raisonnement.

-          Dans certaines traditions, les reins sont, avec le cœur la partie la plus intime de l’être humain, siège de la vie affective et de nos impulsions subconscientes.

-          situés dans les profondeurs de notre corps, ils sont associés à nos peurs : peurs ancestrales et inconscientes, peurs du changement, existentielles ou inavouées.


Mais laissons de côté la symbolique et la théorie pour faire l’expérience dans nos corps, de nos reins à nous, ressentir ce rythme énergétique vital qui leur est propre (motilité), de quelle manière ils ont envie de respirer, de bouger, de chanter.

Par le mouvement, et la tendre attention qui leur est offerte, ils deviennent respirants, spacieux et « juicy » à souhait.


Ces reins, tant ignorés de la pédagogie du mouvement, tout comme nos autres organes, nous montrent combien ils peuvent être un soutien à d’autres structures, ils sont notamment capables de moduler les mouvements de la colonne et de naviguer la flexion/extension avec fluidité et respect du corps.


Nous poursuivons cette aventure dans l’univers des reins le 2 janvier et nous continueront de les nourrir, de cultiver leur douceur pour plus de joie d’être en corps, en posture, en mouvement.

Nous y intégrerons l’une de ses partenaires : la vessie, soutien fascinant, notamment aux mouvements du bassin.

 

Au plaisir de plonger avec vous dans l’expérience et de m’émerveiller à vos côtés.

 

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page