top of page

Le miracle de l'incorporation

Dernière mise à jour : 21 mai




Depuis trop longtemps, on enseigne aux petits humains à juger, façonner, contraindre leurs corps selon des critères extérieurs, imposés par la culture, la société, la famille dans laquelle ils grandissent, sans vraiment d’égard pour l’épanouissement des richesses que ces petits êtres sont venus manifester dans notre monde, sans leur transmettre la si précieuse écoute de leur univers intérieur.


Au début de notre aventure terrestre, nous découvrons, pour la plupart, la joie de l’incorporation et savourons encore la détende, l’expansion et la magie de l’univers sensoriel qui s’ouvre à nous sur la planète terre.


Le dressage appelé communément « éducation » et les critères de beauté et de bienséance qui l’accompagnent ont vite fait de limiter la liberté de nos corps en devenir et de les abreuver de jugements, d’obligations et d’informations provenant des corps adultes alentours tout aussi entravés dans leur épanouissement.


À la communion avec nos véhicules s’est rapidement substitué le « contrôle sur »… avec quelques conséquences :

- le corps-machine se substitue au corps-sensible et nous nous éloignons peu à peu de la conscience qu’il nous offre à chaque instant.

- nous habitons de manière dominante la sphère mental et l’univers de la sensation s’estompe nous coupant ainsi d’une myriade d’informations, de plaisir et de joie d’être.

- nous devenons peu à peu étrangers à nous-mêmes.

Les plus fougueux tenterons la rébellion avec, le plus souvent, le sentiment sous-jacent, de ne pas « être comme il faut » ; les plus tendres se soumettront avant de chercher une autre voie après de trop longues années de suffocation et de mutilation ; d'autres s'adapteront tant bien que mal en s'éloignant toujours plus de leur être authentique.


Que faudrait-il pour que nous re-trouvions le chemin de ce corps tout nature qui gambade, s’amuse, danse, joue sans se préoccuper de ce à quoi cela ressemble ?

Que faudrait-il pour que le guide de toute action, toute activité, toute pratique corporelle soit simplement la joie éprouvée ?

Que faudrait-il pour que nous grandissions dans un monde respectueux des corps, des êtres et soutenions la puissance de chacun au lieu de l'étouffer ?


Quelqu’un a dit :« Judgment is the killer ».

Le jugement, positif ou négatif, enferme.

Il sabote toute joie, toute création, toute vraie rencontre, toute communion, tout plaisir d’être simplement tel que l’on est… vivant.


Pour re-trouver cette joie simple de l’incorporation, nous nous retrouvons les mardis pour les cours de Yoga de l’énergie et de Body-Mind Centering, (en ligne et en vidéo) : un voyage pour une profonde reconnexion à nous-mêmes vers plus d’authenticité.

Bienvenus à tous les corps peu importe la taille, la forme, le poids, la couleur, peu importe si tout ne fonctionne pas idéalement , venez contacter à nouveau le miracle qu’est votre corps, unique, à chaque instant.


Plus d'infos sur les cours :


Plus d'infos sur les pratiques énergétiques :


Photo 1 Allan Mas

Photo 2 Clément Proust

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page